Glossar

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z


A

AC

Acute Care (soins aigus)
Top

Accès à BelRAI

Un accès à BelRAI peut être accordé aux soignants via le service online du site portail eHealth (voir "Application web BelRAI"), . L'accès à l'information sur l’application Web BelRAI est limité selon le principe «need to know» : les soignants peuvent uniquement consulter les informations des clients qui leur sont strictement nécessaires pour procéder aux soins. La politique d'accès de BelRAI a été mise en place de manière à ce que l'intégrité et la collaboration soient possibles entre différentes situations et contextes de soins, tout en garantissant la protection de la vie privée des clients. Vous trouverez des questions et des réponses pertinentes dans les rubriques FAQ et Privacy Policy.
Top

Accès individuel à un client

Il est possible, si nécessaire, d’accorder un accès individuel à un client déterminé à un soignant qui n’appartient pas à un groupe.
Top

ADL Flow chart avec règles de codage


Top

ADL Hierarchy Scale

La Hierarchical Activities of Daily Living (HADL) Scale ou Echelle Hiérarchique des AVQ (HAVQ) regroupe 4 items des AVQ (Activités de la vie quotidienne) suivant des phases (hiérarchisées), à savoir la perte précoce, intermédiaire et tardive des fonctions AVQ (Section G autant dans HC que dans LTCF):
  • Hygiène personnelle,
  • Locomotion,
  • Utiliser les toilettes,
  • S'alimenter.

Les fonctions AVQ qui diminuent à un stade précoce (comme l’hygiène personnelle) obtiennent un score moins élevé que celles qui se maintiennent plus longtemps (comme l’alimentation et la locomotion). Plus le score est élevé, plus grande est la certitude que le client nécessite de l'aide.
Les 7 niveaux, allant de 0 à 6 sont :

  • 0 = indépendant pour les 4 fonctions ADL
  • 1 = supervision pour au moins une fonction AVQ (et moins qu’assistance partielle ou limitée pour les 4 fonctions AVQ)
  • 2 = assistance limitée pour minimum une des 4 fonctions AVQ (et moins qu’assistance étendue pour les 4 fonctions AVQ)
  • 3 = assistance importante exigée pour au moins l’hygiène personnelle et l’utilisation des toilettes (et moins qu’assistance étendue exigée pour l’alimentation et le déplacement)
  • 4 = assistance importante exigée pour l’alimentation et le déplacement (pas de dépendance totale pour l’alimentation et/ou pour le déplacement)
  • 5 = dépendance totale pour l’alimentation et/ou pour le déplacement
  • 6 = dépendance totale pour les 4 fonctions AVQ

Voir également : ADL Hierarchy Scale
Top

ADL-Sum

Voir RUG-III ADL Index
Top

Age Years Scale

Cette échelle est basée sur la date d'évaluation moins la date de naissance. Voir également: Age Years Scale
Top

AIVQ

Activités instrumentales de la vie quotidienne
Top

AL

Assisted Living (habitation protégée)
Top

Algorithme

Les algorithmes lient, d'une manière structurée, les items d'un instrument d'évaluation à l'objectif des résultats utiles ou indicateurs à produire qui sont connus afin d'identifier certains besoins spécifiques chez le client. Les algorithmes sont développés afin:
  • de fournir des étapes logiques et cohérentes pour assurer des résultats efficaces,
  • de convertir la recherche et les preuves dans des applications fonctionnelles,
  • de faire face aux confrontations problématiques en utilisant une méthodologie systématique.

Top

Assessment

Encodage structuré de données sur base desquelles une évaluation peut être effectuée.
Top

Assessment Protocols

Les protocoles d’évaluation (parfois aussi appelés protocoles d’analyse) ne visent pas à la mise en place automatique d’un plan de soins. Leur objectif est d'attirer l’attention du soignant sur les aspects les plus pertinents et importants identifiés durant le processus d’évaluation afin que les décisions appropriées puissent être prises pour intervenir de manière ciblée. Chaque protocole d’évaluation est développé par des experts et validé de manière permanente par la recherche clinique/empirique.
Voir aussi : CAP
Top

ATC-code

Vous trouverez des explications concernant le code ATC (Anatomical Therapeutical Chemical) sur le site du C.B.I.P. (Centre Belge d'Information Pharmacothérapeutique). Les ATC-codes valables le 1er juin 2006 sont disponibles sur le site de l'INAMI dans le fichier Excel ("liste des spécialités pharmaceutiques"). Au premier janvier de chaque année, l’INAMI travaille sur base du tableau de la liste des codes de l’OMS et actualise les codes ATC des spécialités pharmaceutiques remboursées.
Top

AVQ

Activités de la Vie Quotidienne.
Top


B

BelRAI

BelRAI est un projet pilote belge (SPF Santé publique) permettant d’enregistrer dans l’instrument d’évaluation interRAI, de manière uniforme et informatisée, des données de clients provenant des soins à domicile (Home Care), des soins résidentiels (LTCF) et des soins aigus (Acute Care), dans le but d'établir une meilleure circulation des informations et d'améliorer la qualité des soins.

BelRAI collabore avec la plate-forme eHealth des Autorités belges et est supervisé par le Comité sectoriel de la Commission de la protection de la vie privée.

Afin d’encourager une approche multidisciplinaire, il est possible d’enregistrer dans l'application web BelRAI tous les avis (quelque fois divergents) formulés par les médecins, les paramédicaux et autres professionnels concernant les différents items de l’instrument d'évaluation interRAI. Après avoir passé en revue des réponses, les avoir complétées et en avoir éventuellement discuté, le responsable de l'instrument d'évaluation peut faire calculer les résultats (CAP, échelles de soins, profils de santé, statistiques,...) par BelRAI. L’information et les guides d’analyse qui sont générés peuvent finalement être utilisés d’une manière flexible par les soignants des différents contextes de soins lors de la réalisation d’une planification de soins holistique et de haute qualité.
Top

Benchmarking

Le Benchmark est une méthode qui permet de comparer les prestations des différents systèmes, dispositifs ou organisations entre eux. Le Benchmarking est une manière pour les organisations d'apprendre les unes des autres, d'être responsables, et de faciliter le suivi. Le résultat du benchmarking est une forme de mesure qui évalue une prestation.
Top

BMI

Le Body Mass Index (Inventé il y a 100 ans par un professeur gantois Quételet, cet indice est aussi appelé indice de Quételet) est une méthode complète pour vérifier si vous pesez trop ou trop peu en fonction de votre taille. Bien qu'il existe une critique dans les cercles scientifiques (il ne donne rien concernant le pourcentage de graisse), le Body Mass Index reste un instrument utile lors d'une première mesure de poids. Le BMI est utilisé comme mesure secondaire de la masse graisseuse mais n'est pas utilisable chez les enfants, les personnes âgées, les femmes enceintes ou certaines personnes fort musclées. Test

Voir également: "Body Mass Index (BMI)"
Top


C

CAP

La recherche a été élargie pour établir la nouvelle génération de CAP (Clinical Assessment Protocols). On a en effet tenu compte des preuves les plus récentes de la littérature scientifique, de la littérature, des directives pratiques internationales et d'informations émanant d’experts du monde entier. Certains aspects ou subsets (sous-ensembles) des items de l’outil d’évaluation interRAI font fonction de « déclencheurs ». Ils relient les données de l’évaluation au problème de base exposé dans un CAP. Ces « déclencheurs de CAP » sont sélectionnés afin d'identifier les clients qui peuvent tirer un bénéfice (adaptation ou amélioration) des soins prodigués dans un ou plusieurs des domaines problématiques relevés dans les CAP(potentiel d'adaptation ou d'amélioration). Les CAP informent le soignant la mesure dans laquelle le client peut récupérer ou améliorer ses capacités. Ils les informent également si ce potentiel n’existe plus. Les objectifs de soins dans les différents CAP varient et proposent de résoudre un problème, de diminuer le risque d’un déclin de santé ou de créer un climat favorable à l’amélioration de la situation. Chaque CAP comporte des "directives de soins" permettant aux soignants d’identifier et d’analyser les facteurs pertinents et les causes sous-jacentes influençant la réalisation d’une planification holistique et de grande qualité. Les CAP traitent les problèmes issus de quatre vastes domaines: Généralement, on calcule le score du client pour plusieurs CAP en même temps. Ensuite, le score total est déterminé par la vulnérabilité du client et par la situation dans laquelle il se trouve.

Votre objectif est donc d’utiliser les informations issues des directives de soins des CAP afin d’élaborer un plan de soins adapté et, si nécessaire et dans la mesure du possible, d’offrir le(s) service(s) le(s) plus adéquat(s) ou de renvoyer au(x) service(s) le(s) plus approprié(s).
En même temps, il se peut que les soignants se trouvent dans une situation où les systèmes de remboursement ou les exigences au niveau de l’admission limitent les options de soins. Il est donc possible vous ne soyez pas en mesure d’offrir au client des services qui tiennent entièrement compte de ses besoins en soins. Une évaluation totale comprenant les points forts et les besoins en soins du client peut toutefois être utile lors de l’évaluation des priorités, de la planification des services, des renvois et du calcul des résultats de certains soins.
Top

CHA

Community Health Assessment (évaluation du cadre de vie)
Top

Changement significatif de l'état de santé

Un changement significatif dans l'état de santé est défini comme un changement important dans la situation du client: pas autonome, il a des conséquences sur plus d'un domaine de l'état de santé du patient et une évaluation multidisciplinaire ou une révision du plan de soins est nécessaire. Dans le cas d'un changement significatif de l'état de santé, faites une évaluation lorsque le motif du changement est conforme et lorsqu'il existe un ralentissement ou un déclin dans deux ou plusieurs domaines (éventuellement au sein d'un domaine déterminé). (Manuel HC, Section A1 ou Manuel LTCF Section A1)
Top

CHESS

L'échelle CHESS "Changes in Health, End-stage disease and Symptoms and Signs Scale" ou "Échelle de mesure des changements de l’état de santé, des maladies en phase terminale, des signes et des symptômes" a été développée pour identifier les risques individuels de déclin fonctionnel important. Si l'on veut réduire au maximum les problèmes en relation avec des déclins fonctionnels, cette échelle peut être également considérée comme une mesure d'intervention médicale nécessaire. Une diminution du risque de déclin grave peut conduire à une stabilisation de l'état du client, ce qui peut se traduire par un maintien de la qualité de vie, une prolongation de l'espérance de vie et permettrait d'éviter certains frais médicaux.

A l’origine, l’échelle CHESS a été développée pour être utilisée dans les institutions (LTCF), mais elle a été adaptée par la suite pour être utilisée dans le secteur des soins à domicile (HC). Cette échelle de soins utilise les items suivants pour composer une échelle de 5 points (0 = pas du tout instable à 5=totalement instable) :

  • changement dans l’aptitude à décider au cours des 90 derniers jours (ou depuis la dernière évaluation),
  • situation AVQ au cours des 90 derniers jours (ou depuis la dernière évaluation),
  • vomissements,
  • œdème périphérique
  • dyspnée (essoufflement),
  • stade terminal de maladie, 6 mois ou moins à vivre,
  • perte de poids de 5% ou plus dans les 30 derniers jours ou de 10% ou plus dans les 180 derniers jours
  • déshydratation (phénomènes de dessiccation) ou valeur BUN accrue,
  • diminution de l’appétit (au cours des 30 derniers jours).
(C5, G6, J3n, J3u, J4, J7c, K2a, K2b et K5 du HC et C5, G5, J3n, J3t, J4, J7c, K2a, K2b et K6 du LTCF. Cette échelle n'est pas disponible pour l'AC).

Des résultats élevés sont prédictifs en ce qui concerne le risque de décès dans un laps de temps déterminé, le risque d’hospitalisation (actes médicaux), la douleur, le stress chez les soignants et les problèmes de santé. Voir également: CHESS
Top

Client(s) au(x)quel(s) j'ai accès

Toute personne dont :
  • vous êtes le “gestionnaire de client”,
  • ou qui appartient à votre groupe et à tous les groupes sous-jacents,
  • ou pour qui vous possédez un accès individuel

Top

Codes CAP

Tous les codes possibles (0, 1, 2, ...) concernant les CAP peuvent être téléchargés ici(info).
Top

Commission de la protection de la vie privée

La Commission de la protection de la vie privée (CPVP ou Commission belge pour la protection de la vie privée) et des Comités sectoriels veillent à ce que vos données personnelles soient traitées, utilisées ou transmises conformément à des règles garantissant le respect de votre vie privée.

En fonction du domaine scientifique spécifique dans lequel vos données sont traitées, la Commission ou les comités sectoriels seront amenés à:

  • émettre des avis sur des textes légaux;
  • formuler des recommandations à propos de certains traitements de données;
  • octroyer des autorisations en vue du traitement de certaines données à caractère personnel.

Top

Concept mapping

Répertoire de différentes notions ayant pour but la création de liens clairs.
Top

Conseiller en sécurité

Voir "Qu'est-ce qu'un conseiller en sécurité?"
Top

Consentement éclairé

Un formulaire de consentement ou l'autorisation volontaire d'une personne ou d'un responsable (par exemple le parent ou le tuteur) est obtenu(e) pour prendre part à une étude ou à un programme d'intervention. La personne concernée doit être clairement informée sur le but, la méthode, la procédure, les avantages et les risques et, si nécessaire, sur le degré d'incertitude du résultat. Les critères essentiels « d'un consentement éclairé » sont : la connaissance et la compréhension des informations ci-avant, que l’autorisation ait été donnée sans avoir été influencée et que le droit de retirer son autorisation, à tout moment de l'étude ou de l'intervention, ait été communiqué clairement.

Pour BelRAI, un formulaire de "consentement éclairé" a été élaboré. Au moment de l'introduction des données d’un nouveau client dans BelRAI, la déclaration ci-dessous doit être remplie et signée. Si tel n'est pas le cas, le nouveau client ne peut pas être ajouté dans le système.


Top

Contexte de soins

Les instruments d’évaluation interRAI ont été adaptés à différents contextes de soins. Dans BelRAI, la plupart des CAP concernant les instruments d’évaluation pour les soins à domicile (Home Care) et les soins résidentiels (LTCF) et des échelles de soins ont déjà été implémentés.
Top

CPS

La Cognitive Performance Scale 1 ou Echelle de performance cognitive 1 est calculée sur base de 4 items concernant l’état cognitif d’une personne :
  • facultés cognitives à prendre des décisions de la vie quotidienne,
  • mémoire à court terme,
  • se faire comprendre (expression),
  • alimentation.
(Section C1, C2a, D1, G2j du HC; C1, C2a, D1, G1j du LTCF; D1, D2a, E1, G1g de l'AC).

Les résultats obtenus avec cette échelle montrent une bonne corrélation avec les résultats du Mini-Mental State Examination (MMSE). Le fonctionnement cognitif est classifié en 7 niveaux, allant de 0 à 6 :

  • 0 = intact
  • 1 = intact borderline
  • 2 = déclin léger
  • 3 = déclin modéré
  • 4 = déclin modéré à important
  • 5 = déclin important
  • 6 = déclin très important

La Cognitive Performance Scale 2 ou Echelle de performance cognitive 2 est calculée sur base de 5 items :
  • facultés cognitives à prendre des décisions de la vie quotidienne,
  • mémoire à court terme,
  • mémoire procédurale,
  • se faire comprendre (expression),
  • alimentation.
(Section C1, C2a, C2b, D1, G2j du HC;C1, C2a, C2c, D1, G1j du LTCF; D1, D2a, D2b, E1, G1g de l'AC). Les mêmes niveaux que dans la CPS1 sont utilisés pour classifier le fonctionnement cognitif.

Voir également: CPS
Top


D

Date de référence pour l'évaluation

Objectif : déterminer une date de référence commune qui sera utilisée, pour tous les items, par les soignants utilisant le RAI. Bien que les soignants travaillent des jours différents avec l’instrument d’évaluation interRAI LTCF d’un client, la date de référence d’évaluation permet une uniformité dans la période d’évaluation. De cette manière on garantit que tous les items de l’évaluation concernant l’état du client, son traitement, et les moyens d’aide qui lui sont apportés se réfèrent à la même période. Définition : date de référence pour l’évaluation : terme spécifique de l’évaluation dans l’interRAI LTCF. Presque tous les items du LTCF se réfèrent à la situation du client pendant une période définie, le plus souvent les 3 derniers jours. La date de référence de l'évaluation détermine le terme de la période d’observation - évaluation commune. Tous les items du LTCF renvoient à une période à partir de ce terme. Certains items comprennent la période de 3 jours avant la date de référence, d’autres une période de 30 jours, etc.

Remarque importante: puisque le soignant responsable dans BelRAI peut apporter des modifications aux données encodées après la date d'expiration, qu'il peut ensuite faire calculer les résultats, la valeur de cette date d'encodage comme date de référence pour l'évaluation est déterminée par le temps que le soignant responsable laisse entre cette date d'encodage et la date à laquelle les résultats sont calculés. Ainsi, plus vite le soignant responsable fera calculer les résultats, plus les résultats seront représentatifs de la situation réelle du client.

Delphi (méthode)

La méthode Delphi (ainsi nommée en référence à l’Oracle de Delphes) est une méthode de recherche qui recueille les opinions d'un grand nombre d'experts à propos d'un sujet précis pour lequel il n’existe aucun consensus (par exemple les risques liés au nucléaire). On soumet ensuite, de manière anonyme, les avis d’autres experts à chacun des participants et, par vagues successives, on essaie d’arriver à un consensus.
Top

Dépositaire

Un interessé, aussi appelé dépositaire, est une personne ou organisation qui a un intérêt ou participe activement à une organisation spécifique, à une décision de gouvernement, à un nouveau produit ou à un projet. Les organisations et entreprises doivent toujours tenir compte de leurs dépositaires. Cela peut conduire à la gestion des dépositaires (analyse permanente des dépositaires et de leurs besoins).
Top

Directives

Chaque CAP comporte des directives permettant aux soignants d’identifier et d’analyser, avec une autonomie maximale, les facteurs pertinents et les causes sous-jacentes du CAP permettant ainsi de réaliser une planification des soins holistique et de grande qualité.
Top

DNR codes


Top

Droit de regard sur l’incapacité de décision ou l’incapacité de fait

Dans le cas où le client est représenté (par exemple en cas d’incapacité de décision ou incapacité de fait), seul le représentant peut demander un accès aux données du client (et pas le client lui-même). Les gestionnaires de client doivent donc être conscients que le droit de regard doit se dérouler via le représentant quand le client est dans cette situation.
Top

Droits d'accès

Au cours de la création de l'instrument d'évaluation, on peut indiquer quels types de questions les soignants participants à l'instrument d'évaluation peuvent répondre. Si un type de questions est attribué à un certain soignant, il pourra remplir toutes les questions de ce type. Il n'est pas possible d'adapter certains types de questions car ils ont été déterminés par le gestionnaire du système. Attention : Si vous attribuez, à un certain soignant, tous les types de questions, il pourra remplir tout l'instrument d'évaluation. Le responsable de l'instrument d'évaluation, lui, peut par contre toujours répondre à toutes les questions. Si toutefois aucun soignant participant n'a été indiqué, le questionnaire peut être rempli uniquement par le responsable (et la possibilité d’accorder des droits d'accès est alors, bien entendu, superflue).
Top

DRS

La Depression Rating Scale ou Echelle de dépression comprend 7 items (Section E1 du HC et du LTCF):
  • émission de propos négatifs,
  • perpétuelle colère envers soi-même ou envers les autres,
  • expression (aussi non-verbale) de craintes paraissant non fondées,
  • plaintes répétées concernant la santé,
  • plaintes / inquiétudes anxieuses répétées (ne concernant pas la santé),
  • visage exprimant tristesse, douleur ou inquiétude,
  • pleure facilement.

Les 4 réponses possibles (0, 1, 2 ou 3) pour ces 7 items sont réduites, suite au calcul d'un algorithme, aux 3 réponses suivantes :

  • 0 = n'est pas survenu au cours des 30 derniers jours
  • 1 = est survenu 5 jours au cours de la semaine
  • 2 = est survenu quotidiennement ou presque (6,7 jours par semaine)

Plus le score est élevé (à partir de 3 sur une échelle de 0 à 14), plus il est probable qu’un trouble dépressif soit potentiellement présent.

Voir également: DRS
Top


E

Echelle de communication

La Communication Scale ou Echelle de communication est basée sur 2 items (Section D1, D2 du HC et D1, D2 du LTCF) :
  • Se faire comprendre – expression,
  • Capacité à comprendre les autres – compréhension.

Des scores élevés reflètent une mauvaise communication.

  • 0 = intact
  • 1 = quasi intact
  • 2 = déclin léger
  • 3 = déclin léger à modéré
  • 4 = déclin modéré
  • 5 = déclin modéré à important
  • 6 = déclin important
  • 7 = déclin important à très important
  • 8 = déclin très important
Voir également: Communication Scale
Top

Echelle de douleur

L'échelle de Douleur ou Pain Scale, conçue à l’origine pour les institutions résidentielles (LTCF) et adaptée par la suite pour les autres contextes de soins, a été développée pour traduire la présence rapportée et l’intensité de la douleur de manière simple et précise. L'échelle répartit les sensations de douleur des personnes en 5 catégories hiérarchisées, faciles à comprendre, et utilise pour se faire 2 paramètres
  • Fréquence de la douleur,
  • Intensité de la douleur.

(Sections J6a et J6b des HC, LTCF et AC) pour composer 5 scores allant de 0 à 4 :

  • 0 = pas de douleur
  • 1 = douleur moins que journalière
  • 2 = douleur journalière modérée
  • 3 = douleur journalière sévère
  • 4 = douleur journalière atroce ou insupportable
Voir également: Pain Scale
Top

Echelle d'implication dans les AIVQ

Les Instrumental Activities of Daily Living (IADL) Scales ou Echelles d’implication dans les Activités Instrumentales de la vie Quotidienne (entre autres pour les soins à domicile) sont basées sur la somme de 8 items relatifs à l’exécution des AIVQ (Performance : ce que la personne réalise effectivement) et la possibilité de réaliser ces AIVQ (Capacity : ce que la personne pourrait hypothétiquement effectuer ou est en mesure de réaliser):
  • Préparation des repas,
  • Ménage courant,
  • Gestion des finances,
  • Gestion des médicaments,
  • Usage du téléphone,
  • Escaliers,
  • Faire les courses,
  • Transports.

Les 2 échelles (AIVQP et AIVQC) reflètent la somme des scores pour chaque activité prise individuellement. Les scores (de 0 à 48) reflètent les difficultés croissantes de la personne en ce qui concerne son fonctionnement, à savoir l’accomplissement réel des activités AIVQ et la possibilité de les effectuer. Voir également: IADL Scales
Top

Echelle d'instabilité de la santé

Voir : CHESS
Top

Echelles de soins

De nombreuses recherches utilisant les données du système InterRAI ont été effectuées au cours des dernières années. Une part importante s’est orientée vers la recherche de calculs synthétiques et cohérents concernant les caractéristiques du client. Ce type de calculs, sous la forme d'échelles (de soins), a toujours été très important lors de la recherche de problèmes de soins apportés aux personnes âgées. Sur le plan international, on connaît surtout les échelles telles que le "Barthel-index", le "Mini Mental State Examination", le "GDS"... Dans interRAI, les échelles de soins (ou brèves analyses d'un client après une période déterminée) sont développées afin de correspondre parfaitement à ces échelles reconnues et sont parfois meilleures. Les avantages de ces échelles générées par l’utilisation des instruments d'évaluation interRAI (MDS) sont les suivants :
  • Il n'est plus nécessaire de collecter des données supplémentaires grâce à la circulation des informations,
  • Les résultats pour tous les clients sont connus (et pas seulement pour un groupe de recherche spécifique),
  • Les résultats restent toujours disponibles,
  • Les groupes de clients peuvent ainsi être comparés facilement.
Consulter la rubrique Téléchargements pour un aperçu des échelles de soins.
Top

Echelle KATZ

L'échelle KATZ
Voir KATZ Top

eHealth

Site du portail
Top

Evaluation (phases)

Le cycle de vie d'une évaluation dans l’application web BelRAI comporte trois phases :
  • Phase 1 : “ouverture pour être complété”
L'instrument d'évaluation est ouvert. Les questions des différentes sections de l’outil d’évaluation interRAI peuvent être complétées. Tous les soignants qui participent à l’évaluation peuvent maintenant répondre aux questions concernant le client. Le responsable de l'évaluation peut aussi répondre mais ne peut pas encore, dans cette phase, calculer les résultats.
  • Phase 2 : “attente de la fermeture”
Le délai pour remplir l'instrument d'évaluation. Tous les soignants qui participent à l’évaluation ne peuvent plus, à ce moment, apporter de changements à leurs propres réponses. Le but de cette phase est de permettre au responsable de l'évaluation de combler toutes les réponses manquantes, de résoudre les contradictions et les inadéquations, éventuellement via la concertation multidisciplinaire. Une fois ces incohérences résolues, le responsable de l'évaluation peut laisser BelRAI calculer les résultats. Le responsable de l'évaluation peut ensuite fermer l'instrument d'évaluation après avoir examiné les résultats.
  • Phase 3 : “fermeture”
Le responsable de l'évaluation a fermé l'instrument d'évaluation. Les réponses aux différentes questions des instruments d’évaluation interRai et les résultats qui en découlent (CAP, ...) sont définitifs dans cette phase. Ils ne peuvent plus être adaptés ou changés ni par les soignants participants ni par le responsable de l'évaluation. Les résultats peuvent maintenant être consultés par toutes les personnes qui ont accès à ces informations.
Top

Evidence Based Medicine

L’Evidence Based Medicine (EBM) ou « médecine basée sur la preuve » utilise, de manière explicite, judicieuse et consciencieuse, la meilleure preuve disponible, dans l'état actuel des connaissances des sciences médicales, pour réaliser le choix du traitement à administrer à un client. L’Evidence Based Medicine est essentiellement basée sur les résultats issus de recherches cliniques contrôlées, comme les tests en double aveugle, les essais randomisés contrôlés (RCT: Randomised Controled Trials) et leurs méta-analyses. Hormis dans les champs médicaux et infirmiers, l’aide sociale, la psychothérapie et dans les professions paramédicales (ergothérapie, kinésithérapie et logopédie), on utilise de plus en plus l’"evidence based". Au sein de ces spécialités, on parle de « Evidence Based Practice » (EBP) au lieu d’Evidence Based Medicine, au vu de la nature plus pratique de ces formations et de ces professions.
Top


G

Gestionnaire de client

Dans BelRAI, au cours de l’introduction de chaque client un “gestionnaire de client” (un soignant de confiance) est choisi. Lui seul peut adapter le profil d'un client et joue donc un rôle important au niveau de la protection de la vie privée. Le “gestionnaire de client” peut déterminer quels soignants ont accès à ce client en les rendant membres d’un ou de plusieurs groupe(s) (avec des soignants) ou en donnant aux soignants un accès individuel au client. En d'autres termes : un soignant a accès aux données d'un client s'il est membre du même groupe ou s’il a obtenu un accès individuel pour ce client. Le “gestionnaire de client” peut à tout moment adapter cet accès ou le supprimer. Attention : un client peut avoir un ou plusieurs “gestionnaire(s) de client”. Vous trouverez de plus amples informations concernant les gestionnaires de clients, de groupes, les groupes, l'accessibilité dans la rubrique FAQ.
Top

Groupe de soins "lourds"

Voir aussi : RUG
Top

Groupes et gestionnaires de groupes

Vous trouverez les informations concernant les groupes, les gestionnaires de groupes et tout ce qui concerne le bon fonctionnement et l'organisation du BelRAI dans la rubrique FAQ.
Top


H

HADL

Voir aussi : ADL Hierarchy Scale
Top

HC

Home Care (Soins à domicile)
Top


I

ICD

Health Center for Health Statistics - ICD-9

Health Center for Health Statistics - ICD-9-CM

Health Center for Health Statistics - ICD-10

Health Center for Health Statistics - ICD-10-CM

Health Center for Health Statistics - ICF

International Classification of Diseases, ninth revision, Clinical Modification
Top

Incidence des instruments d'évaluation interRAI

L'incidence finale de la méthode RAI peut être résumée comme suit :
  • Améliorer la qualité des soins (niveau micro) : information, communication, planification des soins...
  • Obtenir des informations de gestion (niveau méso) : profil des soins octroyés aux clients, indicateurs de qualité, analyse des faiblesses et des points forts, attribution du personnel...
  • Obtenir des informations politiques pour le gouvernement (niveau macro) : analyse comparative (analyse nationale des faiblesses et des points forts), partage et attribution des moyens...

Top

Index d'engagement social

Voir aussi : RISE
Top

Index révisé d'engagement social

Voir aussi : RISE
Top

Indicateurs de qualité

Un des objectifs des instruments interRAI est le contrôle de la qualité de soins. C'est pourquoi, des indicateurs de qualité ont été développés. Des scores calculés pour un nombre d'indicateurs de qualité portant sur les soins donnent des informations sur la qualité professionnelle des soins dans l'institution. Ces scores permettent une analyse interne des points forts et des points faibles dans l'organisation même et un benchmarking au niveau macro. Les indicateurs de qualité sont de plus en plus exprimés soit par un nombre entre 0 et 1 soit par un pourcentage. Il est donc de plus en plus calculé en mettant un numérateur (le nombre de clients avec certaines caractéristiques ou des scores sur les items) sur un dénominateur (un nombre de clients avec certaines caractéristiques ou scores sur les items [1]). Chaque indicateur de qualité a une définition et différents critères d'inclusion ou d'exclusion. De plus, il existe pour chaque indicateur de qualité des "covariantes" sur les variables supplémentaires pour la mise à jour du risque. Ces variables sont nécessaires pour contextualiser/adapter l'indicateur de qualité en question à la situation spécifique du client et de l'organisation. Par exemple, il est possible qu'une organisation ait un mauvais score dans un indicateur de qualité parce que les clients de cette organisation, lors de l'admission/inscription, ont des caractéristiques (souvent) déterminées (par exemple, des ulcères de pression). Pour calculer ces indicateurs de qualité, il est nécessaire de conserver les évaluations d'une manière longitudinale. On compare toujours par rapport aux évaluations précédentes.

[#1] Les QI (Quality Indicators) se basent sur les scores moyens obtenus par les items de l’instrument d’évaluation InterRAI (MDS) (par exemple la moyenne de prévention de l’ulcère de pression, de l’alimentation par sonde, de la contention, des infections, du délire, de l’incontinence, de la douleur, des médicaments… dans une MRS, que l’on peut comparer aux autres MRS d’une même région ou encore à toutes les MRS en Belgique).
Top

Instruments d'évaluation InterRAI

Voir: RAI
Top

InterRAI

InterRAI est un groupe international de chercheurs réunis au sein d’une structure de coopération qui travaille, depuis 1991, à la validation d’un système d’évaluation de différents groupes cibles et contextes de soins.
Top

InterRAI (+ nom du contexte de soins)

Ce terme est utilisé pour tous les outils d’évaluation interRAI opérationnalisés pour indiquer qu’ils sont plus adaptés que dans les versions 2.0 précédentes.
Top

Intervision

Le but d'une intervision est que les chercheurs puissent apprendre comment, dans ce cas, l'utilisation des outils d’évaluation interRAI s'est déroulée dans les différents contextes de la recherche. Une discussion de groupe est organisée entre les coordinateurs locaux et des personnes ayant acquis de l’expérience dans le codage de l’outil d’évaluation interRAI. Ce groupe est constitué idéalement de 4 à 6 personnes. L'intervision constitue un complément aux formulaires d'évaluation qui sont remplis au cours de la recherche. La discussion de groupe est menée par le collaborateur du projet qui représente l’organisation. Pour un meilleur traitement ultérieur des données, tout doit être enregistré.
Top


L

Langage commun

Bien que chaque instrument de la famille interRAI vise une situation spécifique (les soins de longue durée, les soins aigus, les soins à domicile, ...), ils ont été conçus pour contribuer à la formation d’un système informatique compatible et intégré dans le domaine des soins de santé (Integrated Suite of instrument lnstrument). Tous les instruments réfèrent au même concept clinique afin que les soignants des différents contextes de soins soient en mesure de réaliser une meilleure continuité des soins.
L’utilisation d’un langage commun permet, dans les différents contextes de soins, de gagner du temps pour partager les informations importantes (par exemple les échelles de soins) concernant la qualité des soins prodigués au client avec, comme but final, l’amélioration de la qualité de vie individuelle. Un avantage supplémentaire est que la formation des professionnels issus de contextes de soins différents est simplifiée.
Top

Liens dans BelRAI

L’application web BelRAI est truffée de liens qui renvoient à l’information (ici sur wikiBelRAI), et grâce auxquels il est plus aisé d’interpréter correctement les données, de les compléter et de les traiter.
Top

LTCF

Long Term Care Facilities (Institution de soins chroniques / de longue durée, maison de repos et de soins)
Top


M

MAPLe

MAPLe (Method for Assigning Priority Levels) pourvoit à un système de soutien routinier et puissant pour le processus décisionnel grâce auquel il est possible d’évaluer en profondeur les besoins des clients et l'étendue de l'urgence avec laquelle ceux-ci doivent être évalués de manière plus approfondie. MAPLe différencie les clients selon 5 niveaux de priorité basés sur le risque d’un profil défavorable et qui, en d'autres termes, déterminent le niveau de besoins pour être admis dans une institution de soins (risque d'institutionnalisation inclus).
  • 1 - Besoin bas
  • 2 - Besoin moyen
  • 3 - Besoin modéré
  • 4 - Besoin élevé
  • 5 - Besoin très élevé

Cette différenciation peut mener à davantage de recommandations spécifiques lors de l’attribution de moyens et de la réalisation d'un modèle de soins optimal.[1]
L’algorithme est basé sur une large gamme de variables cliniques dans l’instrument d’évaluation interRAI pour les soins à domicile (Home Care):

Les clients se situant au niveau de priorité le plus bas ne présentent pas de problème fonctionnel, cognitif, de comportement ou lié à l’entourage. Ces clients peuvent être considérés comme autonomes et indépendants. Le niveau de priorité le plus élevé est basé sur la présence d’insuffisances au niveau des AVQ et au niveau cognitif, de la déambulation, de problèmes de comportement et du CAP Risque d’institutionnalisation. L’enquête a montré que les 5 niveaux de priorité sont prédictifs pour le risque de présenter un profil défavorable ou un niveau de besoins élevé. On estime que les clients qui se situent au plus haut niveau de priorité ont approximativement 9 fois plus de risque d’être admis dans une institution pour des soins de longue durée que les clients se situant au niveau le plus bas. MAPLe prédit également le stress des soignants.
Alors que MAPLe peut être utilisé pour prendre les décisions concernant l’attribution personnelle des moyens au niveau du client, l’algorithme peut aussi être utilisé pour évaluer les processus de soins à divers niveaux (régional, national, international, …)(benchmarking).

[1] Bien entendu, il ne s’agit pas ici d’utiliser MAPLe comme processus décisionnel informatisé imposé ou éloigné de toute compréhension clinique. Un engagement multidisciplinaire allant de pair avec la famille et le client lui-même, dans lequel la force individuelle, les préférences et les besoins du client sont pris en compte dans la discussion pour formuler des recommandations personnelles spécifiques, doit compléter les résultats de MAPLe.

Voir également: MAPLe
Top

MDS

L’instrument d’évaluation interRAI est le MDS (Minimum Data Set). Les soignants estiment les éléments de recherche en remplissant les différentes sections/items, facteurs clés à évaluer dans la vie du client. Ces facteurs concernent, entre autres, les capacités, la santé, le soutien social du client et l'utilisation des services proposés.
Top

Minimum Data Set (MDS) - Echelle de dépression

Voir aussi : DRS
Top

MH

Mental Health (Santé Mentale)
Top

MHAPs

Mental Health Assessment Protocols contiennent 30 protocoles et directives concernant la santé mentale.
Top


N

NedRAI

L'association NedRAI a été créée en 1997. Cette association d'institution et d'organisations dans le secteur des soins souhaite promouvoir l'utilisation des systèmes RAI aux Pays-Bas en soutenant le développement et l'amélioration ultérieurs dans la pratique.
Top


P

PAC

Post-Acute Care
Top

PAL

Protocols for Assisted Living contiennent 12 protocoles et directives pour les habitations protégées.
Top

PC

Palliative Care (Soins Palliatifs)
Top

Pressure Ulcer Scale

L’Echelle de classification des ulcères de pression traduit une situation enregistrée dans le domaine des escarres sévères de la peau (Section L du HC, Section L du LTCF et Section L de l'AC). L’échelle distingue 6 niveaux :
  • 0 = pas d’ulcère de pression
  • 1 = toute zone de rougeur permanente qui ne disparaît pas à l'arrêt de la pression
  • 2 = perte partielle des couches de la peau, phlyctène
  • 3 = cratère profond dans la peau
  • 4 = lésion de la peau exposant le muscle, le tendon ou l’os
  • 5 = pas quantifiable, par exemple prédominance de grande(s) surface(s) d’escarre(s) nécrotique(s)

Voir également: Pressure Ulcer Scale
Top

Privacy

Voir: Privacy Policy.
Top

Protocole 3

Protocole 3 est un accord conclut entre différentes autorités belges afin de développer des formes alternatives de soins et de soutien aux soins aux personnes âgées à domicile. Les centres d’accueil de nuit, de revalidation en court séjour ou de crise sont des exemples permettant aux personnes âgées de rester plus longtemps à domicile évitant ou reculant leur institutionnalisation. Il ne s’agit pas d’une revalorisation de l’offre actuelle, d’un renforcement des normes ou d’un refinancement du secteur des soins à domicile.

Tous les projets de soins innovants dans Protocole 3 utilisent l’application web BelRAI pour évaluer régulièrement leurs clients (Questionnaires P3) et aussi pour évaluer objectivement les effets de ce projet.
Top


Q

QI

Quality Indicators (Indicateurs de Qualité)
Top


R

RAI

Le "Resident Assessment Instrument" (RAI) a été développé aux Etats-Unis à la fin des années 1980 comme un instrument d’évaluation pour mettre en évidence l’état de santé et de bien-être de personnes âgées en institutions, cela d’une manière standardisée et structurée, avec pour but de réaliser une planification de soins de haute qualité et un contrôle qualité. Plus tard, des instruments RAI pour d'autres secteurs de soins ont aussi été développés. Une maladie chronique ou invalidante suppose qu'on puisse faire appel aux services de différents contextes de soins simultanément ou à des moments successifs. Pour tenir compte de l'intégration de ces différents services, de nouvelles versions interRAI ou instruments d’évaluation interRAI (Integrated Suite ou Assessment instrument) mieux adaptés à cette situation ont été autorisés par interRAI en avril 2005, après un processus de restructuration complexe.

Les instruments d’évaluation InterRAI aident les soignants de différents contextes de soins (les maisons de repos et maisons de repos et de soins, les organisations de soins à domicile, ...) à réunir, à l'aide d’items structurés, les informations sur les besoins en soins du client et ses ressources. Les instruments d'évaluation permettent aux soignants d’apprécier les capacités, la santé et le soutien social du client et son utilisation des services proposés. Certains aspects des items jouent le rôle de déclencheurs et lient les données d’évaluation au problème de base qui est exposé dans un CAP (Clinical Assessment Protocols). Ces « déclencheurs de CAP » identifient donc les clients qui peuvent tirer un bénéfice de soins prodigués dans un ou plusieurs des domaines problématiques relevés dans les CAP. Les objectifs de soins dans les différents CAP varient et proposent de résoudre un problème, de diminuer le risque d’un déclin de santé ou de créer un climat favorable à l’amélioration de la situation. Chaque CAP comporte des directives permettant aux soignants d’identifier et d’analyser les facteurs pertinents et les causes sous-jacentes influençant la réalisation d’une planification holistique et de grande qualité.

A côté des CAP, on peut également calculer des échelles de soins. Ces échelles de soins sont des évaluations successives d'un client durant une certaine période. L'avantage non négligeable qu'implique ces échelles de soins qui découlent des instruments d'évaluation interRAI (MDS) est que des données supplémentaires ne doivent pas être collectées à nouveau, que les résultats sont connus pour tous les clients (et non uniquement pour un groupe de recherche spécifique), que ces résultats sont toujours disponibles et que les groupes de clients peuvent être comparés facilement.

En résumé, nous pouvons affirmer que l’instrument d’évaluation interRAI vise surtout les ressources présentes des clients et beaucoup moins leurs déficits ou ce qu’ils ne peuvent pas réaliser. Le CAP a cette règle de compétence comme base. Les CAP informent le soignant sur le(s) domaine(s) dans le(s)quel(s) le client peut encore récupérer ou améliorer ses capacités et dans quelle mesure il peut le faire. Ils les informent également si ces éventualités n’existent plus.
Top

RAI-screener

L'interRAI Screener (= la dernière version du RAI Screener) a été développé en réponse au besoin croissant d'un outil succinct. Il permet d’examiner le passé des personnes âgées en bonne santé et d’identifier celles qui nécessitent une évaluation ultérieure avec l'intention de stabiliser leur état de santé ou de prévenir une dégradation future de celui-ci.
Top

RAIview

RAIview est un instrument néerlandais pour améliorer la qualité du contenu des soins. Il consiste en instruments d'évaluation évolués sur le plan international qui déterminent le besoin en soins du client dans la prise en charge. RAIview est disponible via Internet (webbased application). Les infirmiers ou soignants remplissent l'instrument d'évaluation une fois tous les trois mois en ligne. Lorsqu’un changement significatif de la situation est constaté ils remplissent l'instrument d'évaluation. Avec ces données, RAIview rend des rapports sur les besoins individuels en soins des clients et sur la qualité du service et de l'institution. RAIview s'adresse en premier lieu aux établissements de soins de longue durée, aux maisons de repos et aux organisations de soins à domicile.
Top

Responsable de l'instrument d'évaluation

Le “responsable de l'évaluation” est le soignant qui est responsable de valider et de clôturer l'instrument d'évaluation. Le responsable peut encore répondre aux questions après la date finale d’expiration, prendre une décision pour les réponses éventuellement contradictoires, calculer les résultats et finalement, fermer l'instrument d'évaluation. Attention : un “responsable d'évaluation” doit être indiqué au cours du démarrage de l'instrument d'évaluation (étape 3).
Top

RISE

Le « Revised Index of Social Engagement » ou index révisé d’engagement social décrit le goût du client pour l'initiative et l'engagement social. Cette échelle a été validée dans les institutions en comparant les scores avec le temps réel qui a été consacré à toutes sortes d'activités. L’indice RISE a une portée de 0 (absence grave) jusqu'à 6 (niveau élevé d’initiative et de participation). Par opposition aux autres échelles, plus le score est élevé meilleure est la situation pour le client.
Top

RUG

Les "Resource Utilization Groups" est un système de classification pour les remboursements (calcul de la lourdeur des soins). Il est une manière de classer les clients dans les institutions (pour les soins aux personnes âgées) selon le produit et les coûts. Les RUG sont utilisés dans une dizaine de pays en tant que système de remboursement et comme moyen de gestion d'implication du personnel dans les institutions. Les RUG ont été nommés en français par "groupes de soins lourds". La comparaison des coûts entre les groupes de soins lourds a lieu grâce à l'utilisation de divers types de personnel impliqué directement dans les soins et le personnel infirmier. Les RUG sont classés par ordre hiérarchique de manière à ce que la population totale des clients (d'une institution) se divise via un algorithme en des groupes principaux successifs, ensuite, la population divisée au sein des groupes principaux sera divisée d'une manière similaire en groupes finaux de lourdeur de soins. Le fait de placer un client dans des groupes principaux (et les groupes finaux de lourdeur de soins) est donc toujours clair. Il s'agit là d'un avantage important, étant donné que jusqu'à présent la description de production développée fonctionnelle pour le personnel infirmier et les maisons de soins n'est pas plus claire lors du placement des clients dans les groupes de production.

La répartition dans les groupes principaux de soins lourds et le score moyen de lourdeur de soins des clients dans une institution donnent des informations sur la façon dont la population de clients est rassemblée selon le type et la quantité de soins. Ainsi il est possible de gérer l'implication du personnel (selon le service) et de comparer une institution aux autres.
Top

RUG-III ADL Index

Les algorithmes "RUG-III" et "RUG-III/HC" incluent, entre autres, les 4 items suivants de perte précoce à tardive des AVQ : se mouvoir au lit, se déplacer dans la maison, utiliser les toilettes et s’alimenter. Une pondération a été attribuée à chaque score enregistré de ces items AVQ. Les scores provenant de ces algorithmes varient de 4 (indépendant ou avec supervision pour les 4 items) à 18 (dépendance totale pour tous les items). Ces scores sont ensuite divisés en catégories sur base d’une combinaison avec d’autres items tels que la présence de traitements planifiés, de programmes, de diagnostics, d’aptitudes cognitives et/ou de symptômes dépressifs, etc.

Scores pour se mouvoir au lit, se déplacer dans la maison et utiliser les toilettes :

  • 1 = Indépendant ou avec supervision
  • 3 = Assistance limitée
  • 4 = Assistance importante ou dépendance totale
  • 5 = Assistance importante par 2 personnes ou plus ou dépendance totale

Scores pour s’alimenter :

  • 1 = Indépendant ou avec supervision
  • 2 = Assistance limitée
  • 3 = Assistance importante ou dépendance totale

Voir également: RUG-III Activities of Daily Living (ADL) Index
Top


S

Soignant(s)

Chaque soignant se voit attribué un certain rôle qui est lié à sa fonction dans le processus de soins. Sur base de ce rôle, le soignant accède à certaines pages de BelRAI et à certains types d'informations au sujet d'un client (par exemple médicales, sociales, relationnelles, etc.). Pour compléter l’instrument d’évaluation interRAI, on peut - si nécessaire et au sein de limites fixées au préalable - étendre l'accès à certains types d'information ou, au contraire, le limiter pour certains rôles. Vous trouverez plus d'informations concernant l'accessibilité dans la rubrique FAQ.
Top

Soignant(s) au(x)quel(s) j'ai accès

Ce sont tous les soignants de votre/vos groupe(s) et groupe(s) sous-jacent(s). Les soignants individuels (qui ne sont pas membres d’un groupe) ne sont pas concernés.
Top

Soignant participant

Le(s) “soignant(s) participant(s) ” est/sont le(s) soignant(s) qui doit/doivent remplir l'instrument d'évaluation avec le « responsable de l'évaluation ». Si aucun soignant participant n'est indiqué (création de l'instrument d'évaluation: étape 4), l'instrument d'évaluation peut uniquement être rempli par « le responsable de l'évaluation ».
Top

SPF, Service Public Fédéral, Santé Publique, Sécurité de la Chaîne alimentaire et Environnement


Top

Suite Intégrée d'Instruments (Integrated Suite of Instruments)

Une maladie chronique ou invalidante suppose qu'on puisse faire appel aux services de différents contextes de soins simultanément ou à des moments successifs. Pour tenir compte de l'intégration de ces différents services, de nouvelles versions interRAI ou instruments d’évaluation interRAI (Integrated Suite of Assessment Instruments), mieux adaptés à cette situation ont été autorisés par interRAI en avril 2005, après un processus de restructuration complexe. Toutes les dénominations commencent par « interRAI » et finissent avec la dénomination du contexte de soins. Par exemple la nouvelle version pour les soins à domicile (home Care) : « interRAI HC ».
Top


T

Triggers (Déclencheurs)

Les « Triggers » ou « déclencheurs » signalent un item ou une combinaison d’items de l’outil d’évaluation. Ils doivent déclencher l’alerte et permettre ainsi d’identifier les problèmes potentiels, les besoins ou les ressources du client. En d’autres termes certains aspects ou sous-ensembles des instruments d’évaluation interRAI jouent le rôle de « déclencheurs » et lient les données d’évaluation au problème de base exposé dans un CAP. Ces « déclencheurs de CAP » identifient donc les clients qui peuvent tirer un bénéfice de soins prodigués dans un ou plusieurs des domaines problématiques relevés dans les CAP.
Top


V

Version (v)

Afin de suivre les derniers développements de la Santé Publique, l’outil d’évaluation interRAI est revu chaque année. Il existe donc des versions différentes de certains outils.
Top

Attachments

  Page Info My Prefs
This page (revision-200) last changed on 14:28 11-Dec-2018 by DirkVanneste.
 
BelRAI @2007

JSPWiki v2.4.104
[RSS]