F3. Relations conflictuelles avec les autres


SECTION F Bien-être psychosocial, Question 3
InterRAI LTCF Belgique

Objectif :

Repérer les facteurs qui peuvent avoir une influence négative sur la qualité et la nature des contacts de la personne avec les autres (les membres du personnel, sa famille et les autres clients).

Définitions :

  • a. Conflit ou critiques répétées à l’égard des autres résidents — Un modèle relativement fixe d’hostilité ou de critiques verbales ou gestuelles, envers les autres personnes y compris les « voisins de salle de bains » quand les personnes partagent une salle de bains. Le mécontentement peut se manifester par des disputes, des demandes multiples de changer de voisin de chambre, des plaintes selon lesquelles le voisin de chambre reste trop longtemps dans la salle de bains, touche aux effets personnels ou des plaintes quant à l’état physique, mental ou quant au comportement du voisin de chambre. D’autres exemples de mésentente avec un voisin de chambre sont le fait d’aller au lit trop tard ou trop tôt, de regarder la télévision, de désordre, de rester longtemps au téléphone, de ronfler, de sentir mauvais pour cause d’incontinence ou d’une mauvaise hygiène personnelle.
  • b. Conflit ou critiques répétées à l’égard du personnel— Un modèle relativement fixe d’hostilité ou de critiques verbales ou gestuelles, envers un ou plusieurs prestataires de soins. La personne se plaint depuis longtemps de quelques prestataires de soins par rapport à d’autres, se dispute, crie, critique les prestataires de soins dans des situations de groupe thérapeutique et sème alors la discorde dans le groupe, ou est toujours en désaccord avec les habitudes de la vie quotidienne du service. Le codage de ce point ne nécessite aucune hypothèse concernant la raison pour laquelle le problème existe ou comment celui-ci devrait être résolu.
  • c. Le personnel rapporte des frustrations répétées en s’occupant du résident – Un ou plusieurs prestataires de soins disent avoir ressenti une frustration constante, à plusieurs reprises ou continuellement, dans leur relation avec la personne. Les prestataires de soins font peut-être aussi remarquer de manière non verbale (par exemple, l’expression du visage, les gestes) qu’ils ont des difficultés avec la personne.
  • d. La famille, les amis proches rapportent qu’ils se sentent dépassés par la maladie de la personne – Un ou plusieurs membres de la famille ou des amis proches font savoir aux prestataires de soins qu’ils ne savent pas comment réagir à la maladie de la personne âgée. Ils disent peut-être qu’ils sont accablés ou stressés par le souci qu’ils se font pour le bien-être de celle-ci. Ils peuvent aussi indiquer qu’ils sont très stressés par le comportement problématique de la personne le cas échéant. La famille ou les amis qui présentent des indicateurs non verbaux tels que des problèmes de santé ou un état dépressif ne doivent pas être codés par « oui ».
  • e. Dit ou indique qu’il/elle se sent seul(e) — La personne dit des choses qui indiquent un sentiment de solitude. Elle trouve peut-être qu’elle ne reçoit pas assez de visites ou elle veut avoir plus de contacts avec les autres même si elle reçoit régulièrement des visites. Ce sentiment de solitude peut être rapporté par d’autres.

Procédure :

Demandez à la personne son point de vue. En règle générale, est-elle satisfaite ou non de sa relation avec les prestataires de soins et sa famille ? Si elle ne l’est pas, quels sont les points précis qui la dérangent ?

Il est également important de discuter avec les membres de la famille qui viennent en visite ou qui ont des contacts téléphoniques fréquents avec la personne. Comment s’est déroulée la relation avec elle les trois derniers jours ?

Pendant les soins quotidiens, observez comment la personne aborde les prestataires de soins et les autres personnes âgées. Remarquez-vous des signes de conflit ? Discutez avec les prestataires de soins directs (par exemple, aides-soignants, assistants pour servir les repas, assistants sociaux ou ergothérapeutes) et demandez leur leurs observations du comportement qui indiquent une relation conflictuelle ou harmonieuse entre les personnes. N’oubliez pas qu’il est possible que les prestataires de soins qui décrivent ces relations aient un parti pris. En tant qu’évaluateur, vous cherchez une image globale, un consensus.

Codage :

Codez la bonne réponse

  • 0. Non
  • 1. Oui

  Page Info My Prefs
This page (revision-12) last changed on 12:49 04-Jul-2011 by Sam Delye.
 
BelRAI @2007

JSPWiki v2.4.104
[RSS]