E3. Symptômes comportementaux


SECTION E Humeur et Comportement, Question 3
InterRAI LTCF Belgique

Objectif :

Enregistrez la présence et la fréquence de troubles spécifiques du comportement observés durant les 3 derniers jours qui sont cause de détresse, potentiellement dangereux pour la personne, sources de détresse ou perturbateurs pour ceux avec qui la personne vit. Ces items sont destinés à saisir les comportements problématiques présentés par la personne qui peuvent être considérés comme "agressifs" ou "agités" par certains professionnels de la santé. Reconnaître et consigner ces types de comportements problématiques fournit une base pour les évaluations ultérieures, pour l’élaboration du plan de soins et la dispensation de soins adaptés et appropriés qui peuvent aider à l’amélioration des troubles comportementaux.

Définition :

  • a. Déambulation – Déplacement sans but ni raison perceptibles, sans objectif rationnel. Une personne qui déambule peut ne pas tenir compte de sa sécurité ou de ses besoins physiques. Ce comportement ne doit pas être confondu avec un déplacement justifié (par exemple, celui de la personne qui a faim, se déplaçant dans l’appartement à la recherche de nourriture). La déambulation peut se manifester en marchant ou en fauteuil roulant. Ne considérez pas « faire les cent pas » comme de la déambulation.
  • b. Agressivité verbale – Par exemple, menace, injurie, maudit autrui.
  • c. Agressivité physique - Par exemple, frappe, repousse, griffe, agresse sexuellement autrui.
  • d. Comportement social inadapté ou perturbateur – Par exemple, perturbe par des cris, du bruit, crache, projette de la nourriture ou des selles, amasse des objets, fouille ce qui appartient aux autres.
  • e. Comportement sexuel inadapté en public ou se déshabille en public - Un comportement sexuel doit être considéré comme inapproprié quand il viole les normes sociales en usage (par exemple, exposition délibérée, masturbation en public, gestes sexuels inacceptables, attouchement, pincement). L’activité sexuelle pratiquée en privé (soit seul soit entre deux adultes consentants) n’est pas incluse ici. Le déshabillage en public se rapporte à un comportement qui est en infraction avec la loi. Dans le cas de déshabillage en public, vous devez vous rappeler qu’il faut enregistrer son absence ou sa présence et sa fréquence mais non son intention. Par exemple, codez cet item « 1 » ou plus si la personne rapporte s’être déshabillée en public parce qu’il n’y avait pas de lieu privé disponible.
  • f. S’oppose aux soins - Par exemple, refuse de manger, de prendre ses médicaments, de recevoir ses injections, repousser le soignant procurant son assistance pour les AVQ, pour manger ou pour changer de position. Cette catégorie ne comprend pas les cas où la personne a fait un choix éclairé de ne pas poursuivre un traitement (par exemple, la personne a exercé son droit de refuser un traitement et réagit négativement lorsque l’équipe essaye malgré cela de l’imposer).

Les signes de résistance peuvent être verbaux ou physiques (refuse expressément de recevoir des soins, repousse le soignant ou le griffe, etc.). Ces comportements n’ont pas en soi de valeur positive ou négative : ils fournissent des informations sur la façon dont la personne répond aux interventions, et peuvent conduire à d’autres investigations sur les causes du refus (par exemple, peur de la douleur, peur de tomber, mauvaise compréhension, colère, pauvreté des relations, désir de plus de participation aux décisions concernant les soins, expériences antérieures d’erreurs de médicaments ou de soins inacceptables, désir de modifier les soins reçus).

Procédure :

Prenez un point de vue objectif à l’égard des symptômes du comportement. Le codage des items se base sur les actes du client et pas sur le sens des actes.

Demandez au soignant si chacun des comportements problématiques est survenu. Ayez une vision objective des troubles du comportement et centrez-vous sur les agissements de la personne, non sur ses intentions. Il est souvent difficile de déterminer le sens sous-jacent à un comportement particulier. Le fait que les membres de la famille se sont habitués et minimisent l’intention présumée de la personne (« elle n’a vraiment pas cherché à blesser quiconque, elle était juste effrayée ») n’est pas pertinent pour le codage. Codez plutôt chaque item en vous basant sur ce que la personne manifeste comme comportement problématique.

Observez la personne et comment elle réagit aux tentatives de membres de la famille ou d’autres pour lui prodiguer des soins. Demandez aux soignants s’ils sont au courant de ce qui est survenu jour et nuit durant les 3 derniers jours. Si possible, essayez de le faire quand la personne n’est pas dans la pièce. Sachez que les réponses données en présence de la personne devront être vérifiées ultérieurement. Sachez aussi que la présence de multiples soignants durant l’évaluation peut décourager les personnes de répondre précisément.

Codage :

Codez la présence de chaque trouble du comportement durant les 3 derniers jours. Rappelez-vous de coder à la fois la présence du symptôme et le nombre de jours où il s’est manifesté, sans tenir compte du nombre de fois où il s’est manifesté par jour. Utilisez les codes suivants.

  • 0. Non présents
  • 1. Présents mais non manifestés dans les 3 derniers jours : utilisez ce code seulement si vous savez que le trouble est présent et actif mais n’a pas été observé durant les 3 derniers jours.
  • 2. Manifestés 1-2 jours durant les 3 derniers jours
  • 3. Manifestés quotidiennement les 3 derniers jours

Exemples :

  • Monsieur W. souffre de démence et sa prise de décisions quotidiennes est fortement perturbée. Il déambule toute la journée dans le service. Il entend très mal et refuse de porter son appareil auditif. Il a facilement peur des autres et ne sait pas rester tranquillement assis quand on lui rend visite. Par le passé, mais pas dans les derniers mois, de nombreuses tentatives pour orienter sa déambulation sur autre chose ont eu pour conséquence qu'il a commencé à frapper et repousser sa famille ou les prestataires de soins. Au fil du temps, l'équipe de soins est arrivée à la conclusion qu'il est plus satisfait lorsqu'il peut déambuler au sein de l’environnement structuré du service. Codez comme suit :
    • Déambulation = 3
    • Agressivité verbale = 0
    • Agressivité physique = 1
    • Comportement social inadapté = 0
    • S’oppose = 0
  • L'infirmière de nuit dit avoir retrouvé madame M. hors de son lit, en train de fouiller dans les tiroirs de son camarade de chambre. Cette situation s'est répétée deux nuits sur les trois dernières. Quand elle a essayé de la remettre dans son lit, madame M. s'est mise en colère et a crié sur elle. Elle a accusé l'infirmière de nuit de voler ses affaires. Codez comme suit :
    • Déambulation = 0
    • Agressivité verbale = 2
    • Agressivité physique = 0
    • Comportement social inadapté = 2
    • S'oppose aux soins = 0

  Page Info My Prefs
This page (revision-8) last changed on 12:48 04-Jul-2011 by Sam Delye.
 
BelRAI @2007

JSPWiki v2.4.104
[RSS]