D3. Audition


SECTION D Communication et Vision, Question 3
InterRAI LTCF Belgique

a. Capacité à entendre

Objectif :

Évaluer comment la personne entend (avec appareil auditif s’il est utilisé et avec des adaptations dans son environnement, si nécessaire).

Définition :

Capacité auditive.

Procédure :

L’état de l’audition doit être évalué alors que la personne est dans les conditions habituelles d’écoute. Si le client porte habituellement un appareil auditif, faites l’examen des capacités auditives avec l’appareil en fonctionnement. Soyez toujours attentif aux facteurs extérieurs qui peuvent influencer votre évaluation (par exemple, discussions voisines, bruits provenant de l’extérieur, etc.).

Consultez le dossier du client et informez-vous auprès de sa famille, directement auprès du personnel soignant et du logopède s’il est disponible. Parlez avec le client et observez-le, posez-lui des questions sur ses fonctions auditives. Observez-le également quand il participe avec d’autres à des activités de groupe. Demandez aux animateurs si la personne entend bien pendant les activités de détente.

Soyez attentif à ce que vous devez faire pour communiquer avec la personne. Par exemple, parler plus clairement, parler plus lentement, élever le ton ou utiliser plus de gestes; repérer si la personne a besoin de vous voir de face pour comprendre ce que vous dites ou la nécessité d’aller dans un endroit plus tranquille pour dialoguer. Ce sont là autant d’indices de l’existence d’un problème d’audition dont il faudra tenir compte dans le codage.

Codage :

Entrez le code qui correspond à la réponse la plus appropriée.

  • 0. Adéquate – Pas de difficulté dans la conversation courante, y compris au téléphone, en regardant la télévision et dans une activité de groupe.
  • 1. Difficulté minime – Difficultés dans certains environnements (par exemple quand une personne parle à voix basse ou est à plus de 2 mètres).
  • 2. Difficulté moyenne – Problème pour entendre une conversation normale, requiert un environnement calme pour bien entendre.
  • 3. Difficulté sévère – Difficultés dans toutes les situations (par exemple l’interlocuteur doit élever le ton ou parler très lentement ou la personne rapporte que toutes les paroles sont murmurées).
  • 4. Surdité.

Exemple pour l'audition

  • Vous remarquez que pour attirer l'attention de monsieur T., madame T. doit parler plus fort. Madame T. a confirmé cette observation et vous a confié qu'elle avait l'impression qu'il entendait mieux quand il faisait calme dans la chambre et que son interlocuteur lui parlait plus lentement et plus fort que d'habitude. Codez “2”. Raisonnement : monsieur T. a besoin d'un environnement calme et le locuteur doit parler plus fort et plus lentement.

b. Utilise un appareil auditif ou autre moyen auxiliaire – Un appareil auditif ou une autre aide auditive est à la disposition du client et il l'utilise régulièrement.

Codage :

  • 0. Non
  • 1. Oui
  Page Info My Prefs
This page (revision-18) last changed on 12:46 04-Jul-2011 by Sam Delye.
 
BelRAI @2007

JSPWiki v2.4.104
[RSS]