D2. Compréhension - Capacité à comprendre les autres


SECTION D Communication et Vision, Question 2
InterRAI LTCF Belgique

Objectif :

Décrire la capacité de la personne à comprendre des informations verbales, transmises oralement, par écrit, par le langage des signes ou en Braille. Cet item évalue non seulement comment la personne entend ces messages mais aussi comment elle les comprend et les utilise.

Définition :

Cet item concerne la capacité et la manière de comprendre la teneur des mots (ou des gestes), avec prothèse auditive si elle est utilisée habituellement. Cet item ne tient pas compte d’un problème d’incompréhension d’une langue déterminée, comme quand la langue maternelle du client est différente de celle utilisée par les autres.

Procédure :

Dialoguez avec la personne. Consultez les soignants directs (par exemple, les aides soignants) de tous les services si c’est possible, la famille de la personne et le logopède.

Codage :

Notez le code correspondant à la réponse la plus appropriée.

  • 0. Comprend - La personne comprend clairement le message de l’interlocuteur et confirme cette compréhension par des mots, des actes ou des comportements.
  • 1. Comprend généralement - La personne manque une partie ou l’intention du message MAIS en saisit l’ensemble. Peut avoir parfois quelques difficultés à intégrer des informations mais fait généralement preuve d’une bonne compréhension dans ses réponses (en paroles ou en actes).
  • 2. Comprend souvent - La personne manque une partie ou l’intention du message MAIS avec des répétitions ou des explications, comprend souvent la conversation.
  • 3. Comprend parfois - La personne fait preuve de difficultés fréquentes à comprendre les informations et ne répond correctement qu’à des questions ou à des ordres simples et directs.
  • 4. Comprend rarement ou jamais – La personne montre une capacité très limitée à comprendre ce qui est communiqué ou la personne en charge de l’évaluation ne peut déterminer si la personne comprend les messages en se fiant à ses réponses verbales et non verbales. Inclut les situations où la personne entend des sons mais ne peut entendre des messages.

Exemple de la compréhension des autres
  • La langue maternelle de madame X. est le chinois. Par conséquent, elle ne comprend pas les instructions des prestataires de soins, qui s'expriment majoritairement en français. Néanmoins, quand son mari est là et qu'il lui traduit les instructions en chinois, elle comprend généralement ce qu'on lui demande, bien que de temps à autre, elle soit confuse. Quand elle est confuse, son mari est tout de même capable de lui faire comprendre en s'exprimant plus simplement et en lui demandant “si elle comprend”. Codez “ 2”. Raisonnement : si on ne prend pas la langue en compte, madame X. ne perd que très peu d’informations et comprend si on insiste un peu.
  Page Info My Prefs
This page (revision-15) last changed on 12:45 04-Jul-2011 by Sam Delye.
 
BelRAI @2007

JSPWiki v2.4.104
[RSS]