L'équipe de BelRAI est heureuse de vous présenter les nouveaux CAP (Clinical Assessment Protocols) ou protocoles d'analyse clinique d'interRAI. Ceux-ci concernent les instruments d'évaluation interRAI (MDS) pour les soins à domicile et les soins résidentiels de longue durée. Les nouveaux CAP peuvent aussi être utilisés avec les instruments d’évaluation interRAI pour les soins résidentiels et dans les habitations protégées ainsi qu’avec la génération précédente d’instruments d'évaluation, adaptés aux maisons de repos et de soins (MDS 2.0) et aux soins à domicile (HC 2.0). Nous espérons que tous les soignants, qu'ils travaillent avec les anciens ou les nouveaux instruments d'évaluation, pourront profiter de cette importante initiative de recherche.

Dans BelRAI, la plupart des CAP concernant les instruments d’évaluation pour les soins à domicile (Home Care) et les soins résidentiels (LTCF) ont déjà été implémentés.

Les nouveaux CAP ont été présentés, pour la première fois, à l’occasion de la conférence d’information d’interRAI et du Canadian Institute for Health qui s’est tenue à Ottawa, au Canada, en mai 2007. InterRAI a émis, fin 2007, les CAP destinés aux patients psychiatriques et à la santé mentale ambulatoire. Trois groupes de travail participent, par ailleurs, au processus de développement de la première génération des CAP issus des guides interRAI Acute Care, Palliative Care et Intellectual Disability. La sortie de ces CAP est prévue dans le courant de l’année 2008.

Les efforts de développement de ces nouveaux CAP ont été menés par le groupe de développement ISD (interRai Instrument and System Development) d’interRAI, comité présidé par John Morris. L’ISD et ses sous-comités sont constitués d’une équipe pluridisciplinaire de représentants originaires de 8 pays :

  • Australie (Len Gray, MD PhD)
  • Canada (Katherine Berg, PhD PT; John P. Hirdes, PhD; Trevor Frise Smith, PhD)
  • Finlande (Harriet Finne-Soveri, MD PhD; Magnus Björkgren, PhD)
  • France (Jean-Claude Henrard, MD)
  • Pays-Bas (Dinnus Frijters, PhD)
  • Etats-Unis (Pauline Belleville Taylor, RN MS CS; Brant E. Fries, PhD; Catherine Hawes, PhD; John N. Morris, PhD MSW; R. Knight Steel, MD; Sue Nonemaker, RN, MS; Terry Rabinowitz, MD; David Zimmerman, PhD)
  • Suède (Gunnar Ljunggren, MD PhD)
  • Suisse (Ruedi Gilgen, MD)

De plus, les membres de l’ISD et les sous-comités ont mis sur pied un programme consultatif considérable destiné à recueillir le feed-back des participants au programme de recherche-action, y compris les praticiens cliniciens et les chercheurs du monde entier. Aux Etats-Unis, les praticiens de l’établissement Hebrew Senior Life, à Boston, ont évalué le projet des nouveaux CAP. Au Canada, le Canadian Institute for Health Information (CIHI), sous la coordination de Nancy Curtin-Telegdi et Nancy White, avec la contribution de praticiens de tout le pays, a permis de relayer un feed-back conséquent sur le projet initial de CAP.

Pour établir ces nouveaux CAP, il a été pris en compte les preuves de la littérature scientifique les plus récentes, les recommandations internationales de bonnes pratiques et l’avis d’experts du monde entier, pour chaque domaine de spécialité. Une caractéristique majeure de ce travail est l’utilisation extensive de banques de données interRAI étendues du Canada, des Etats-Unis, de 11 pays européens et de Hong-Kong, pour redéfinir les signaux d’alarme associés aux CAP et pour analyser les différents facteurs associés aux différents résultats d’un soin en particulier (NB : interRAI a également pu consulter d’autres bases de données confidentielles issues de recherches privées, effectuées par des membres canadiens et américains). Ainsi, par exemple, des données relatives à plus d’un million et demi d’évaluations de soins à domicile au Canada et en Europe ont été analysées pour évaluer les bénéfices, en termes de santé, pour le patient pris en charge à domicile. De même, plus de 300.000 évaluations effectuées dans le cadre du programme « Complex Continuing Care » (CCC, étude menée en Ontario, USA) ainsi que des millions d’évaluations en provenance de «nursing home» (MRS) américaines, ont été fournies, après qu’elles aient été menées.

Les efforts déployés pour réactualiser les CAP, grâce à une grande recherche internationale, visent à mettre l’accent sur l’amélioration de la qualité de soins et de la qualité de vie des populations vulnérables. Conjointement à la diffusion par interRAI de 12 nouvelles versions de ses instruments d’évaluation, ce travail constitue une avancée importante vers le développement d’un véritable système informatique intégré d’informations relatives à la santé.

L’organisation interRAI est donc responsable de la diffusion à travers le monde des nouveaux CAP. Pour le projet pilote belge BelRAI, à l'initiative du Service Public Fédéral (SPF) Santé Publique, Sécurité de la Chaine Alimentaire et Environnement, LUCAS - Centre pour la Recherche dans le domaine des Soins & Consultance (KULeuven) est responsable des adaptations au contexte néerlandophone et l’Université de Liège (ULg) - Département des sciences de la Santé publique, des adaptations au contexte francophone et germanophone.

  Page Info My Prefs
This page (revision-8) last changed on 10:36 15-Oct-2009 by Julie Michel.
 
BelRAI @2007

JSPWiki v2.4.104
[RSS]