D3. Fluctuations de la pensée ou de l'état cognitif


SECTION D Cognition, Question 3
InterRAI AC Belgique

Objectif :

Vérifier les comportements qui peuvent indiquer la présence d’un état confusionnel aigu. L’état confusionnel aigu (delirium) résulte souvent d’une maladie traitable, telle qu’une infection ou une réaction à des médicaments.

Les caractéristiques de l’état confusionnel aigu (delirium) se manifestent souvent au niveau du comportement et peuvent donc être observées. Par exemple, les troubles de la pensée peuvent se manifester par un discours désorganisé, hors de propos ou incohérent. D’autres comportements sont décrits ci-dessous.

Une détérioration récente et peut-être rapide de la fonction cognitive est l’indicateur d’un delirium (état confusionnel aigu), lequel peut être traité s’il est détecté de façon opportune. Des signes de delirium peuvent être faciles à détecter chez une personne qui a une capacité cognitive intacte à la base. Quand une personne a un trouble cognitif préexistant ou des problèmes de comportements préexistants tels que crier, s’agiter, etc., détecter des signes de delirium est plus difficile. Pour réduire cette difficulté, il est possible de détecter des signes de delirium en étant attentif à de récents changements dans le fonctionnement habituel de la personne. Par exemple, une personne qui est généralement bruyante ou agressive peut brusquement devenir calme, léthargique et inattentive. Inversement, quelqu’un qui est en général calme et serein peut soudainement devenir agité et bruyant. Ou, une personne qui retrouve généralement son chemin dans le service peut commencer à se perdre.

Il est important de savoir que l’état des personnes qui ont un delirium varie d’heure en heure. Occasionnellement, il peut exister une période de normalité apparente sans épisode de delirium. Il est essentiel, dès lors, quand il y a la moindre suspicion d’instabilité mentale, d’interroger les soignants qui se sont occupés de la personne au cours des 24 dernières heures.

Définitions

  • a. Facilement distrait(e) - par exemple, difficultés de concentration, dévie de son sujet
  • b. Épisodes de discours incohérent - par ex. discours dénué de sens ou hors de propos, sautant d’un sujet à l’autre, sans suite logique
  • c. Fonction mentale variant en cours de journée - par ex. tantôt mieux, tantôt pire. Comportement parfois présent, parfois absent

Procédures:

Interrogez la personne avec prudence, observez chacun de ses gestes. Si son état peut varier d’heure en heure, il est aussi important d’interroger l’équipe qui s’est occupée de la personne au cours des 24 dernières heures. Il n’est pas rare que ces signes soient absents au moment de l’évaluation, mais qu’ils soient présents à d’autres moments, particulièrement la nuit. Recherchez l’existence de ces signes dans le dossier de la personne, car il peut être impossible de pouvoir interviewer le membre de l’équipe approprié (particulièrement l’équipe de nuit). Pour déterminer si l’état de la personne a fortement changé par rapport à son état habituel, il est important d’interroger l’équipe et les membres de la famille qui connaissent bien la personne.

Codage :

  • 0. Comportement absent
  • 1. Comportement présent, ne diffère pas du comportement habituel
  • 2. Comportement présent ET qui paraît différent de l’habituel - par exemple comportement nouveau ou détérioration par rapport à il y a quelques semaines

  Page Info My Prefs
This page (revision-6) last changed on 15:09 04-Jul-2011 by Sam Delye.
 
BelRAI @2007

JSPWiki v2.4.104
[RSS]